Comment éviter les perturbateurs endocriniens ?

Avec les fêtes de fin d’année, nous avons envie de faire plaisir à nos proches en leur offrant des beaux cadeaux ( produits de beauté, parfums, vêtements…). C’est très noble mais par manque de connaissance, nous pouvons opter pour des cadeaux nocifs pour la santé humaine. 

En effet, avec l’ère de l’industrialisation, les modes de fabrication ne sont pas toujours éthiques.

Dans cet article, je vous informe sur les perturbateurs endocriniens et comment les éviter afin de faire de achats conscients.

1- Qu’est-ce que c’est un perturbateur endocrinien ?

Perturbateurs endocriniens

Le système endocrinien regroupe l’ensemble des organes et des tissus secrétant des hormones. Et c’est quoi les hormones ?

Les hormones sont des substances naturelles qui agissent comme des messagers chimiques entre les différentes parties du corps. Et elles contrôlent des fonctions essentielles et variées comme :

  • la croissance
  • la reproduction
  • la fonction sexuelle
  • le sommeil
  • la faim
  • régule les humeurs
  • a température corporelle
  • la pression artérielle
  • le taux de glycémie…

C’est dire leur importance dans l’équilibre de notre santé. Or, les perturbateurs endocriniens viennent “perturber” cet équilibre. 

Ces derniers sont d’origine parfois naturelle mais surtout artificielle. Nous les retrouvons dans les cosmétiques mais également dans notre alimentation, les produits ménagers, les vêtements, les matières plastiques,... Bref, ils sont tout autour de nous. 

Comment impactent-t-ils notre santé ?

Perturbateurs endocriniens

  1. en mimant l’action de nos hormones. Nos cellules reçoivent des messages contradictoires et ne comprennent plus. 

“C’est comme demander à notre corps d’aller à Montréal et à Dakar en même temps. C’est impossible !”

2. en bloquant ou en empêchant l’action de nos hormones car les perturbateurs vont se fixer sur les récepteurs.

3. en modifiant la production naturelle de nos hormones naturelles.

Toutes ces perturbations "peuvent" tôt ou tard créer des problèmes de santé importants comme les :

  • cancers hormono-dépendants
  • des problèmes de fertilité 
  • des malformations génitales à la naissance
  • des diabètes, de l’obésité...

Alors, bien sûr, nous pouvons entendre des discours rassurant que ces perturbateurs endocriniens ne sont utilisés qu’à faible dose dans les produits. Certes, mais nous les consommons au quotidien. Et ce qui est dangereux, c’est l'interaction entre ces différents perturbateurs endocriniens. C’est ce qu’on appelle “l’effet cocktail” 

Par exemple, une femme peut consommer près de 126 substances chimiques avant son petit café du matin. Entre le shampoing, le dentifrice, le parfum et j’en passe.

Vous ne trouverez aucune étude sur ce que chaque individu utilise personnellement car ce n'est pas mesurable. Les hypothèses sont trop importantes. Donc, personne ne peut connaître les effets réels de ce cocktail sur la santé.

D’un autre côté, des études indiquent que les cancers du sein concernent des femmes de plus en plus jeunes ou que les couples ont plus de mal à procréer (beaucoup de PMA - procréation médicalement assisté).

Où trouve-t-on les perturbateurs endocriniens ?

Perturbateurs endocriniens

Dans la plupart de nos produits du quotidien. C’est pourquoi il faut en être conscient afin de faire choix éclairés. 

  • des phtalates ou le bisphénol A utilisés dans les matières plastiques comme les biberons des nourrissons.
  • les pesticides dans l’alimentation conventionnelle (d’ailleurs pour les reconnaître, il y’a un numéro à 4 chiffres sur l’aliment. Si le premier chiffre est “4” alors il a été aspergé de pesticides)
  • des retardateurs de flamme que l’on peut retrouver dans les meubles neufs.
  • Certains composants dans les cosmétiques comme les parabens, BHT, EDTA, le triclosan dans les dentifrices, les filtres UV…

Lire notre article sur les parabens

Dans les cosmétiques, il est important de lire les étiquettes. Une règle, si vous ne comprenez pas, faites un geste simple : DÉPOSEZ-LE !

Ce geste est d’autant plus important pour les femmes enceintes, les fœtus, les enfants et  les personnes avec un système immunitaire faible. 

Ne pensez jamais que parce que le cosmétique est destiné aux enfants ou aux femmes enceintes, qu’il est sans risque. Différents tests produits démontrent le contraire. D’ailleurs, j’ai vu des lingettes pour nourrissons avec des conservateurs potentiellement cancérigènes. C’est une aberration !

Pour la petite histoire, j’ai arrêté l’utilisation des soins conventionnels il y’a 5 ans sur mes enfants et moi. La peau autour des yeux de mon fils alors âgé de 5 ans a réagit. Elle a noirci. Pourtant, j’achetais des soins adaptés à la pharmacie. Quel ne fut pas mon effroi ? Imaginez la culpabilité ressentie. Donc son corps de 5 ans était déjà pollué. Cela fait partie des raisons de la création de mon entreprise Dado Cosmetics

Alors, bien sûr les cosmétiques jouent un rôle important car nous en appliquons quotidiennement. Mais ils ne sont pas les seuls car l’alimentation, la matière de nos vêtements ou de nos détergents et bien d’autres industries ont aussi un impact. Ils sont tous en contact direct avec notre peau.

Une question à se poser : pourquoi ne pas les interdire ?

Parce que ces réglementations sont difficiles et que peut-être que l’intention de ces fabricants n’est pas notre santé. En effet, tant qu’il y’aura des consommateurs, pourquoi changer les choses ?!

Quelles sont les alternatives ?

Alimentation saine

Dans l'alimentation, ce sera de privilégier les produits locaux et de saison. Du biologique de préférence. D’aller dans les marchés et de discuter avec les producteurs afin de comprendre leur démarche.

Lire l’article : Quelle alimentation pour une belle peau ? 

Pour les vêtements, privilégier les fibres naturelles comme le lin, la soie, le coton bio et éviter les matières synthétiques comme le polyester, le nylon, l’acrylique, la viscose et le lycra. De nombreuses marques éthiques ont fait leur apparition.

Même si le prix peut être plus élevé, peut être que ce sont les marques de Fast fashion qui sont trop bas ? Il y’a forcément un prix à payer et ce sont les plus vulnérables qui trinquent (travail des enfants ou dans des conditions inhumaines).

Dans les cosmétiques naturelles, de nombreuses marques naturelles sont disponibles comme Dado Cosmetics. L’important est de regarder la liste des ingrédients et de les comprendre.  

Soins naturels

Pour conclure, l’objectif de cet article est de déclencher une prise de conscience dans vos achats surtout avec le temps des fêtes. De savoir que toute décision d’achat a un impact sur votre santé mais aussi d’envoyer un message fort aux entreprises peu éthiques. Qui soutenez-vous avec votre argent ?

Aujourd’hui, ma mission est d’informer les femmes sur les dangers des cosmétiques conventionnels et de proposer des alternatives naturelles à 100%. Pas à 50% ou 80% ! Car cela existe et fonctionne très bien. Tout est dans la nature et il faut l’utiliser tout en la respectant. 

Nous nous spécialisons dans les huiles précieuses d’Afrique car le soleil apporte une vitalité sans précédent aux graines. Ces mêmes graines sont pressés à froid de manière traditionnelle afin d’offrir leur pur nectar : les huiles précieuses gorgées de vitamines, de minéraux pour révéler l'éclat originel de votre peau.

Dîtes-nous si vous comptez faire des achats conscients cette année avec des marques éthiques ? À vos claviers.

Avec amour,

1 commentaire

Bel article

carole 13 novembre 2020

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés