Paiement de 2 à 4 fois disponibles avec Partial.ly Les paiements de 2 à 4 fois sont disponibles avec Partial.ly
Accueil / Beauté Naturelle / SANS PARABEN : Par quoi sont-ils remplacés dans les cosmétiques ?
SANS PARABEN : Par quoi sont-ils remplacés dans les cosmétiques ?

SANS PARABEN : Par quoi sont-ils remplacés dans les cosmétiques ?

Le scandale des parabens

Le scandale est arrivé en 2004 lorsque les parabens ont été relié au cancer du sein par le docteur Philippa Darbre au Royaume-Uni, une spécialiste des perturbateurs endocriniens. Le grand public a découvert, effaré, la composition de leurs cosmétiques conventionnels. Le mot PARABEN était dans toutes les conversations. Que sont-ils ?

Les parabens sont un ester résultant de la condensation de l’acide parahydroxybenzoïque avec un alcool. Il en existe plusieurs sorte. Ils se retrouvent dans les cosmétiques, l’alimentation et les médicaments pour leurs propriétés antibactérienne et antifongique. Ce sont donc des conservateurs qu’ont retrouvent dans plus de 80% des produits d’hygiène et de toilette (crème hydratante, gels nettoyants, mousse à raser, lingettes pour bébés).

Pourquoi les utiliser ? Parce que l’élément principal de votre crème est de l’eau et qu’il lui faut impérativement un conservateur pour que des champignons et autres joyeusetés ne s'y développent. Il est également utiliser comme additifs de parfums et dans les filtres solaires.

Le souci est que les parabens sont réputés perturbateurs endocriniens avec des effets indésirables comme l'altération de la reproduction, la perturbation du développement du foetus, le développement précoce des petites filles, un sexe plus petit pour les garçons,...et enfin, leurs propriétés cancérigènes.

Les études sont souvent contradictoires sur leur impact réel sur la santé. Chaque produit n'est pas nocif en soi mais personne n'utilise un soin unique et l'interaction entre nos différents cosmétiques n'est pas mesurable. C’est ce qu’on appelle l’EFFET COCKTAIL. En effet, en moyenne, une femme applique près de 126 ingrédients chimiques avant son café du matin (du gel douche au dentifrice en passant par le shampoing !). Quels sont les impacts sur sa santé ? Nul ne peut le déterminer.

Réaction de l’industrie cosmétique

La connaissance est une arme car elle permet de faire des choix éclairés. Lorsque la consommatrice a compris qu’elle était dupée depuis des années, elle a commencé à faire attention à ses cosmétiques. Ce fut une véritable prise de conscience car pour la première fois, elle a intégré qu’il faisait confiance à des marques depuis peut être son enfance mais que cela pouvait porter préjudice à sa santé. Vous n’êtes pas chimiste donc comprendre la liste des ingrédients n'est pas évidente. Puis, les industriels inscrivaient la promesse du soin à l'avant du Packaging afin de rassurer la cliente !

Cette prise de conscience de la consommatrice a entraîné une réaction massive des industriels. Le mot "SANS PARABEN" était mis en avant sur les packaging. Belle avancée à première vue. Certaines marques ont compris que ce n’était pas bon pour leur image donc, ils les ont retiré du marché. SUPER.

Sauf que dans la vie, tout est une question de valeurs selon moi ! Ce sont eux qui dirigent nos actes au quotidien. Est-ce que votre santé et votre bien-être sont les préoccupations premières de ces marques cosmétiques conventionnels ? Parce qu'à première vue, certains et je dis bien certains ont banni les parabens. Mais la question est de savoir par QUOI les ont-ils remplacé ? Ce qui est important pour vous, c’est de savoir ce que contient votre soin à vous quand vous l’appliquez sur votre peau et non ce qui a été retiré !

Les parabens sont remplacés par MIT et MCIT

Après le scandale et la découverte du grand public sur les parabens, les industriels les ont remplacé par le Méthylisothizalinone et le  Methylchloroisothiazolinone. Figurez-vous, qu’il sont pires que les parabens ! 

C’est pourquoi je parle des valeurs d’une entreprise. Votre santé est-elle leur priorité ou bien c’est de vendre coûte que coûte. Et attention, je ne suis pas contre la vente ou le capitalisme mais plutôt ses dérives. 

La vente est un échange de service ou de produit contre de l’argent. Sauf que lorsque j’achète un soin, je n’attend pas de sa part qu’il affecte ma santé, ma fertilité, ma thyroïde, mes hormones. C’est pourquoi, en tant que consommatrice, il est de votre devoir de vous renseigner et de ne pas laisser votre libre-arbitre à des individus qui ne partagent pas les mêmes valeurs que vous !

Que font exactement le Methylisothizalinone et le Methylchloroisothiazolinone ?

Ces agents de conservation sont très allergisant et très irritant pour la peau. Ils peuvent entraîner des brûlures, des démangeaisons, des éruptions cutanées,... On les repèrent grâce au sigle MIT et MCIT et ils se retrouvent dans beaucoup, beaucoup de soins conventionnels. Et les bébés/enfants ne sont pas épargnés ! Ne vous fiez pas à la photo d’un bébé bien joufflu et souriant de toutes ses gencives !

Ils sont utilisés, tenez-vous bien, pour leur faible coût. Depuis 2015, le mélange MIT-MCIT a été interdit dans les produits sans rinçage. Le MIT, lui se retrouve à une concentration de 0,0015% dans les produits rincés depuis février 2017. Rien pour le MCIT. C’est donc une affaire à suivre !

Personnellement, j’ai eu une réaction allergique à ma crème de jour. Mon visage était méconnaissable et il me fallait une solution d’urgence. Cependant, j’ai pris le temps de la réflexion et me suis orientée vers des soins naturels. C'est dommage qu'il ait fallu un événement malheureux pour me faire prendre conscience mais en même temps, c'est devenue mon cheval de bataille d'informer les femmes sur les dangers des cosmétiques conventionnels.

Un retour aux sources

Il  semble évident que les soins naturels seront toujours plus sain que les soins conventionnels. Ils excluent d'office beaucoup d'ingrédients polémiques. Mais dans le naturel, il y’a également plusieurs niveau de qualité et parfois, certaines compositions sont décevantes.

Par exemple, dans le bio, les différents labels ont des cahiers des charges avec des restrictions plus ou moins exigeantes. Par exemple, les allemands comme NATRUE sont plus stricts mais tolèrent l’ajout d’alcool comme conservateur. Ce n’est qu’un exemple. 

Ensuite, il faut comprendre également que ces différents scandales, les prises de conscience et les problèmes de peau ou d'hormones poussent plusieurs femmes vers des soins plus naturels, plus transparents, plus authentiques. La prudence reste de mise car nous pouvons y rencontrer des entreprises mal intentionnées. C’est ainsi que je découvre dans certaines crèmes dite naturelles du phenoxyethanol qui est potentiellement perturbateurs endocriniens. Je trouve cela lamentable de tromper ainsi la consommatrice.

Mes conseils pour vous prémunir :
  • Toujours lire la liste des ingrédients 
  • Ne pas vous fier uniquement au packaging (greenwashing)
  • Privilégier des listes d’ingrédients courts et compréhensible
  • Ne vous arrêtez pas uniquement sur le prix mais le rapport qualité/prix
  • Renseignez-vous sur les valeurs de l’entreprise

Pour conclure, un problème de santé ou une prise de conscience peut être ce moment où vous recherchez des soins plus authentiques et naturels. Il existe plusieurs marques avec de belles valeurs humaines. Il vous revient de définir vos standards et de trouver des soins à leur hauteur.
Personnellement, j'ai choisi la qualité avec des huiles précieuses d'Afrique et sans conservateurs. La nature sera toujours plus forte que les laboratoires. Tout est une question de perception.
J’espère que cet article contribuera à une meilleure prise de conscience quant à vos choix cosmétiques.
Si vous avez des questions, merci de les noter dans les commentaires. C’est toujours enrichissant d’alimenter le débat.

Je vous souhaite une agréable journée,
Dado

0 commentaires

Laisser un commentaire